Paru le 28 novembre 2014

 

Format : 135 x 215 mm

Pagination : 254 pages

ISBN : 979-10-90129-06-1

Prix : 25 euros

La grève en exil ?

 

Syndicalisme et démocratie aux États-Unis
et en Europe de l’Ouest (XIXe-XXIe siècles)

 

Sous la direction de Jean-Christian Vinel

 

 

Aux États-Unis comme en Europe occidentale, le recours à la grève est en recul depuis la fin des Trente Glorieuses. Les syndicats eux-mêmes paraissent volontiers prendre de la distance vis-à-vis d’une pratique qu’ils ont pourtant privilégiée depuis le XIXe siècle. Les causes et les implications de fond de ce phénomène sont encore mal appréhendées. C’est pourquoi la publication en 2008 de l’ouvrage de Gerald Friedman, Reigniting the Labor Movement, qui compare l’évolution des mouvements ouvriers dans seize pays développés, a d’emblée marqué l’historiographie. Il interpelle tous ceux qui s’intéressent à l’histoire et à l’actualité du syndicalisme, de la grève et de la démocratie dans les pays industrialisés.

Les thèses originales de l’historien américain ont lancé outre-Atlantique un débat que prolonge, pour la première fois en France, le présent ouvrage. Réunissant des chercheurs européens et américains, au premier rang desquels Gerald Friedman, il interroge le passé et le présent de la grève et des relations sociales aux États-Unis, en Grande-Bretagne, en Allemagne et en France. Les universitaires, les étudiants et les praticiens du syndicalisme, tout comme les citoyens soucieux de comprendre les transformations des sociétés de leur temps, y trouveront matière à réfléchir et à débattre.

 

 

Avec des contributions de :
Michel-Pierre Chélini, Ralph Darlington, Gerald Friedman, Guy Groux, Joseph A. McCartin, Stéphane Sirot et Jean-Christian Vinel.

 

 

Dans la même collection

> Consulter l'ensemble du catalogue

Documents

>

>

>